Avec l’arrivée des beaux jours, on rêve tous d’une chose : pouvoir profiter des joies de la baignade tranquillement chez soi. C’est un rêve de plus en plus accessible aujourd’hui grâce à une multitude de modèles de piscine adaptés à tous les budgets. La piscine hors sol et la piscine semi enterrée font partie des modèles les plus abordables. Choisir entre une piscine hors sol semi enterrée est l’une des problématiques qui se posent au moment de construire une piscine à domicile. Les deux possèdent effectivement leurs propres avantages et inconvénients. Zoom sur ces deux types de piscine : leur fonctionnement, leur différence et leurs avantages.

Pourquoi choisir une piscine hors sol ?

Qu’est-ce qu’une piscine hors sol ?

Une piscine hors sol désigne, comme son nom l’indique, un bassin qui n’est pas enterré dans le sol. Elle est posée à même le sol. Elle ne nécessite donc pas de gros travaux de terrassement et peut être démontable.

Il existe différents types de piscine hors sol :

  • La piscine hors sol gonflable

C’est la plus basique des piscines hors sol. Ce modèle est aussi le plus économique, le plus pratique et le plus facile à installer. Il est surmonté d’un boudin sur sa partie supérieure qu’il faut gonfler d’eau ou d’air et d’eau. Une fois gonflé, il ne reste plus qu’à remplir le bassin d’eau pour le stabiliser. Ce type de piscine est idéal pour les enfants en bas âge.

Etant dépourvue d’une structure solide, la piscine gonflable est stable grâce à l’équilibre entre la pression de l’eau dans le boudin et celle de l’eau dans le bassin. La piscine gonflable, aussi appelée piscine autoportante, se décline en de nombreuses formes : ronde, ovale, carrée, rectangulaire, hexagonale, octogonale… Ses dimensions sont aussi variées. Pour les modèles rectangulaires, la longueur va de 6 à 16 m. Pour les modèles ronds, le diamètre oscille entre 3 et 6 m.

  • La piscine hors-sol tubulaire

C’est un modèle un peu plus évolué que le premier. Il est constitué d’une structure tubulaire en acier à laquelle est fixée une poche en polyester armé ou en PVC renforcé. Comme la piscine gonflable, la piscine tubulaire est aussi autoportante, car sa rigidité et sa stabilité sont assurées par la structure et le volume d’eau dans le bassin.

Ce type de piscine convient notamment aux enfants grandissants qui recherchent un bassin plus grand et plus profond pour s’initier à la nage.

  • La piscine hors-sol rigide

La piscine hors sol rigide est constituée d’une structure rigide en métal, en béton, en bois ou en résine et d’un liner à l’intérieur. Elle est donc très solide et généralement permanente. Elle reste souvent en place toute l’année. La plupart des modèles de piscine hors sol rigide sont composés de matériaux mixtes, à savoir le métal et le bois. Ce dernier sert notamment à l’habillage extérieur pour son côté noble et élégant.

Les avantages de la piscine hors sol

La piscine hors sol présente de nombreux avantages.

Son plus grand avantage est son prix abordable. Même si le prix varie d’un modèle à l’autre, il reste largement en dessous des piscines enterrées ou semi-enterrées.

La piscine hors sol est aussi facile à installer. Elle est souvent vendue en kit. Il suffit d’assembler les différents composants et le tour est joué. Pas même besoin de faire appel à un professionnel. Vous pouvez vous en occuper vous-même.

Avec ce type de bassin, c’est aussi un gain de place assuré. Comme elle n’est pas figée, elle peut être dépliée et démontée à la fin de la saison.

Enfin, l’installation de ce type de piscine ne nécessite pas de permis de construire. Aucune démarche administrative n’est requise tant qu’elle fait moins de 10 m².

Pourquoi choisir une piscine semi enterrée ?

Qu’est-ce que la piscine semi enterrée ?

Comme son nom l’indique, la piscine semi enterrée est un bassin à moitié enfoui dans le sol et à moitié visible. Pour ceux qui hésitent entre une piscine hors sol et une piscine enterrée, la piscine semi enterrée est une excellente alternative. Elle offre un bon compromis entre ces deux types de piscine.

Ce type de piscine s’adapte particulièrement aux terrains en pente ou à relief.

La piscine hors sol semi enterrée se décline en plusieurs types selon son matériau de fabrication :

  • La piscine semi-enterrée en bois :

Son plus grand atout est son esthétisme. Elle est élégante, chaleureuse et noble.

  • La piscine semi-enterrée en béton :

C’est le modèle qui se rapproche le plus de la piscine enterrée. Il est personnalisable, solide et durable. Néanmoins, il nécessite des travaux de gros œuvre.

  • La piscine semi-enterrée en composite :

Elle est solide et facile à entretenir. Elle peut imiter parfaitement d’autres matériaux, comme le bois.

  • La piscine semi-enterrée en acier :

Elle est facile à monter, solide et résistante. Elle est moins sensible aux mouvements du terrain et à l’humidité. Elle peut être recouverte à l’extérieur de bois.

  • La piscine semi-enterrée en panneaux modulaires :

La structure de la piscine est constituée de panneaux en résine, en PVC, en alu, en inox, voire en béton.

Les avantages de la piscine semi enterrée

La piscine hors sol semi enterrée présente quelques avantages par rapport aux autres modèles de piscine enterrée. Tout d’abord, le fait qu’elle soit un compromis entre la piscine enterrée et la piscine hors sol fait qu’elle cumule les atouts de ces deux types de bassin.

Ensuite, la piscine semi-enterrée est aussi plus économique. Etant donné que les travaux d’installation sont moins fastidieux et moins chronophages, elle coûte moins cher qu’une piscine enterrée.

La piscine semi-enterrée a aussi un avantage esthétique. Elle se fond sans problème dans le décor du jardin. De plus, elle peut aller avec tous les types d’aménagements autour du bassin, tels qu’une plage de piscine.

Enfin, ce type de piscine s’adapte à tous les terrains, qu’ils soient plats ou en pente. De par sa configuration, il s’adapte plus facilement aux terrains accidentés ou qui présentent du relief.