Construire une piscine enterrée… c’est un atout pour embellir et donner du cachet supplémentaire à son environnement extérieur… mais pas que ! Autant avouer que la construction d’une piscine est un projet long et difficile qui rassemble tout un tas de facteurs. Un tel projet de construction se prépare et s’étudie. Avant de se lancer, il est utile de se poser certaines questions pour clarifier les choses et limiter les risques d’erreurs.

 

Construction de piscine enterrée : quel type de piscine choisir ?

Comme susmentionné, la construction d’une piscine enterrée ne se fait pas du jour au lendemain. De nombreux éléments doivent être étudiés, à commencer par le type de piscine à construire. En effet, il existe différents types de piscines enterrées. Chacun présente ses propres avantages et inconvénients. À vous donc de choisir le modèle qui convient le plus à vos besoins et à votre budget !

  • La piscine en coque polyester

C’est le modèle le plus prisé du marché. La piscine coque polyester présente de nombreux avantages non négligeables. Celle-ci séduit par sa grande facilité d’installation et de maintenance. L’installation d’une piscine coque peut se faire en moins de 5 jours. La piscine coque est préfabriquée en usine et livrée prête à poser. De plus, elle peut se décliner en différentes formes et tailles. Côté solidité, une piscine coque polyester est faite pour durer dans le temps. À noter que l’installation d’une piscine coque polyester nécessite un chantier plus vaste. C’est la solution parfaite si vous disposez d’un grand terrain.

  • La piscine en béton

Parmi les différents types de piscines enterrées, il y a la piscine en béton. Avec ce modèle, vous faites le choix d’une piscine pour la vie. Bref, une piscine en béton est sans doute le modèle le plus robuste. La piscine est construite en béton armé. Aussi, avec une piscine en béton, vous faites le choix d’une piscine sur mesure. Tout se fait sur mesure. La piscine en béton peut également s’adapter à tous les terrains. Le seul hic, c’est sa durée de construction entre 8 et 12 semaines. La construction d’une piscine en béton nécessite aussi un plus gros chantier et l’intervention de différents corps de métier. Autant aussi l’avouer qu’une piscine en béton revient plus chère qu’une piscine coque.

  • La piscine enterrée fabriquée à partir de panneaux industrialisés

La piscine enterrée fabriquée à partir de panneaux industrialisés est intéressante financièrement. C’est la solution indiquée si votre budget est assez limité. Ce type de piscine peut être fabriqué en différents matériaux comme de l’acier, de l’aluminium, des polymères ou même du béton. Ce type de structure peut aussi se décliner en différentes formes. Cette piscine est également facile à installer. Il est possible de l’installer vous-même, à condition bien sûr d’être un très bon bricoleur.

Apparue récemment sur le marché, la piscine container représente une alternative intéressante pour ceux qui cherchent une structure plus abordable. Ce type de bassin séduit pour son prix attractif, mais son design épuré. Comme la piscine coque, l’installation d’une piscine container enterrée peut se faire rapidement et facilement. Au niveau de la robustesse, la piscine container est fabriquée à partir d’un conteneur maritime de transport, donc en acier inoxydable.

Une piscine enterrée : combien ça coûte ?

Le prix d’une piscine enterrée peut varier selon différents critères. Le tarif peut varier du simple au double selon les matériaux, les formes et les dimensions, les accessoires et les équipements utilisés, le type de revêtement, les travaux à effectuer…

Pour une piscine enterrée en coque polyester, il faut compter à partir de 15 000 €, contre 7 000 € pour une piscine fabriquée à partir de panneaux industrialisés si cette dernière est installée par le client et entre 15 000 à 45 000 € en prêt à plonger. Comme déjà évoquée plus haut, la piscine en béton est la structure la plus onéreuse du marché. Ce type de structure nécessite un prix de départ plus important. Pour une piscine en béton de 6 x 3m, il faut prévoir aux alentours de 20 000 à 25 000 €. Pour la piscine container, comptez autour de 9 000 € pour un modèle de 6m de long.

Ces tarifs sont justes donnés à titre indicatif. N’hésitez pas à comparer plusieurs offres pour profiter du meilleur tarif.

Quelle est la meilleure période pour lancer les travaux ?

Certes, vous êtes pressé de faire construire une piscine enterrée dans votre jardin. Mais, il est bon de bien anticiper le projet. Parmi les questions que vous devriez vous poser, il y a la meilleure période pour lancer les travaux. Même si vous pouvez faire construire votre piscine à n’importe quelle période, il est important de tenir compte de la météo surtout si la construction dure plusieurs semaines. Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut éviter la période de pluie, notamment en avril, qui rend le terrassement plus difficile.

La meilleure période pour créer une piscine enterrée est après l’été, particulièrement entre septembre et octobre. Cela vous permettra de profiter d’une bonne baignade le printemps. N’hésitez pas à demander l’avis d’un piscinier professionnel si vous avez des doutes.

Construction d’une piscine enterrée : quelles sont les obligations ?

Comme tout projet de construction, l’installation d’une piscine enterrée est soumise à des obligations légales. En effet, il faut respecter la règlementation en vigueur. Avant de lancer le projet, rendez-vous auprès de la mairie de votre commune pour effectuer les démarches administratives préalables et connaître la législation en vigueur.

Vous pouvez demander le PLU ou Plan Local d’Urbanisme. Celui-ci vous permettra de vérifier les éventuelles restrictions imposées. Avez-vous bien le droit d’implanter une piscine ou non ? Aurez-vous besoin d’un permis de construire ou d’une simple déclaration de travaux ?

  • Pour un bassin d’une surface inférieure à 10 m², vous n’avez pas besoin de demander une autorisation de travaux.
  • Pour une piscine enterrée de 10 à 100 m², une simple déclaration de travaux en mairie suffit.
  • Au-delà de 100 m², la demande d’un permis de construire est un passage obligé.

Pensez à bien respecter les règlementations. Dans le cas contraire, vous risquez d’une amende de non-respect de la règlementation et la destruction de votre piscine. Le non-respect de ces règlementations peut vous exposer à une amende allant de 1 200 à 300 000 € et à 6 mois d’emprisonnement.