Les enfants s’amusent, les grands se délassent, il n’y a pas meilleur moyen de faire tout cela à la fois que dans l’eau. Mais où, dans une piscine bien évidement. S’investir dans une piscine classique traditionnelle n’est pas à la portée de tous. En plus son installation déjà compliquée demande un endroit spacieux. Quelques soit votre budget et la grandeur de votre jardin, la piscine hors-sol est là pour satisfaire entièrement vos envies.

Piscine hors-sol : les différentes catégories

Si le terrain ou la nature du sol ne sont pas compatible à l’instauration d’une piscine traditionnelle et que les revenus ne sont pas à la hauteur d’une telle œuvre, il vaut mieux opter pour la piscine hors sol. Elle est comme son nom l’indique se met sur le sol. Il existe plusieurs types de piscine hors sol sur le marché, du souple au rigide.

  • On trouve trois catégories de piscine souple : les modèles gonflables où les boudins, les modèles auto-stables et les modèles tubulaires où le liner qui sont fabriqués à partir de toile en PVC.
  • La version rigide, quant à elle, peut être encastrée selon la disponibilité du lieu. La nage est confortable avec car sa profondeur est plus prononcée.

Construction piscine hors sol : les différents types de matériaux

La piscine hors sol la plus en vogue est celle faite en bois naturel ou composite, très esthétique. Pour supporter l’humidité et lutter contre le pourrissement, le bois de classe quatre est exigé et traité en autoclave. Il peut être en chêne ou de type résineux comme le pin, le sapin et même le teck (un bois exotique). Il y a également la piscine hors sol en béton, très solide. Elle est édifiée par empilement des panneaux en béton dessiné en aspect bois et assemblées à des poutres en métal, le tout reposant sur une chape de béton.

Sans oublier la piscine en acier, fait de plaques pliables fixées par des piliers, tout en acier de dimensions variables. Elle se met sur un sol plat déposé d’une couche de sable. Il y a aussi les structures en métal et en aluminium. Une fois que les pans de ces structures rigides soient installer, on les cache avec le liner. Parlons un peu de liner ou membrane interne qui couvre et assure l’étanchéité du bassin. Sa qualité se mesure en centièmes. À 20/100e, il est fin et est exposé aux déchirures pourvus dans les gonflables de petites tailles. À 70 ou 80/100e, il perdure même jusqu’à dix ans. Ces piscines peuvent être ovales, rondes, octogonales, rectangles. Leur hauteur va de 1,10m à 1,60m dont la longueur allant jusqu’à 8m pour un diamètre de 3 à 6m.

Construction piscine hors sol : quel modèle choisir ?

Avant de se lancer dans la construction d’une piscine hors-sol, plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Tout dépend de la période et du motif d’utilisation. Quel soit permanent ou occasionnel, il vaut mieux choisir des modèles souples. Ainsi, vous pouvez la placer dans le jardin en été et la démonter en hiver. Pour les enfants, le genre gonflable fera l’affaire. Sa taille ne doit pas dépasser 3m, la ligne d’eau jusqu’à 80cm, le niveau d’eau à 20cm en dessous de sa hauteur.

Si la cours est dénivelée, le hors-sol rigide convient le mieux, à moitié hors-sol et à moitié enterré dans un creux peu profond. Il faut bien regarder la fiche technique. L’indication peut être enterrée avant la mise en œuvre. Si la surface de la piscine est au-delà de 10m2 et qu’elle s’implante pendant plus de trois mois, une déclaration préalable à la mairie est obligatoire. Si elle est prévue pour plusieurs personnes, optez pour les grandes tailles souple ou rigide.

Tarif piscine hors sol

Beaucoup de personnes se ruent vers la piscine hors-sol en ce moment. En effet, elle est plus abordable que celle maçonnée ou en coque préfabriquée. Le prix d’une piscine hors sol oscille en fonction de la qualité et les dimensions. Les piscines gonflables et autoportantes souples vont de 10 à 300 Euro. Les piscines tubulaires de 100 à 1500 Euro. Les rigides appelés piscines à panneaux modulaires sont vendus en kit complet comprenant les structures, la filtration, le liner, l’échelle, l’équipement électrique, la pompe à chaleur et les tuyaux de raccordements. Ceux en résines coûtent entre 1800 euro et 9000 euro pour les bois exotiques voire même 15000 euro. Ceux en acier sont moins onéreux à partir de 800 euro jusqu’à 2000 euro. En dernier, la piscine en béton revient plus chère entre 5000 euro à 9000 euro.

Comment l’installer et l’habiller ?

La piscine hors-sol a l’avantage d’être plus facile à installer. Avec un minimum de bricolage, il est possible d’installer soi-même sa piscine, à condition de bien lire la notice. Les modèles souples se mettent en place en une ou quelques heures sur un terrain plat, propre, sans cailloux et sans formalités. Pour les modèles rigides, ils demandent certains travaux. Avant de poser la piscine, il faut bien préparer le sol, le niveler et l’aplatir.

Pour la pérennité du produit, il est recommandé de la poser sur une dalle en béton pour l’éviction de l’humidité ou à défaut une bâche géotextile contre la repousse des herbes en dessous. Faites bien attention sur l’assemblage des structures. Pour le bois, la longueur des planches sont juxtaposées à la verticale ou empilées une à une, un emboitement fortifié par un piler métallique au niveau de l’angle. N’oubliez pas de bien préparer l’emplacement de filtre qui peut être en poche filtrante brevetée ou à sable ou en cartouche. Il faut l’installer près d’une source électrique pour régler le débit du système de filtration intégrée et pour réchauffer l’eau. Les pans moins résistants sont doublés par un mur de parpaing afin de contrer l’affaissement. La paroi ainsi montée, on étale le liner sur les bords et le fond. Il ne reste plus qu’à remplir la piscine d’eau. Côté finition, vous pouvez paysager le contour du bassin par des margelles, des terrasses, de la plage, d’un petit escalier… C’est avec le bois qu’on acquiert un design très tendance, et créer un abri piscine.

Entretien d’une piscine hors sol

Il faut juste bien ranger la piscine hors-sol souple dans des endroits sécurisés pendant l’hiver. Quant à celle rigide comme le bois, appliquer une couche de lasure tous les ans. Il faut posséder un robot manuel pour aspirer les feuilles mortes ou les impuretés et changer le filtre en cas de nécessité. Versez des pastilles de chlore pour nettoyer l’eau.